Siège de la DCTD de Saint-Malo Agglomération

Présentation du projet

Le siège de la direction de la collecte et du traitement des déchets (DCTD) de Saint-Malo Agglomération a été mis en service en 2015. Il se situe à proximité du centre ville de Saint-Malo et non loin du centre de tri.

Représentation d'architecte de l'entrée et des bâtiments du siège de la direction de la collecte et du traitement des déchets (DCTD)

Avec l’aimable autorisation du cabinet d’architectes DLW

Représentation d'architecte des bâtiments du siège de la direction de la collecte et du traitement des déchets (DCTD) vus du ciel

Avec l’aimable autorisation du cabinet d’architectes DLW

Le site compte 7900m² divisés en trois bâtiments dans lesquels travaillent environ 130 agents.  Il comporte plusieurs hangars où sont stocké et entretenu les véhicules de collecte, et ou sont traités les déchets.

La gestion technique mise en place par ECS

Au siège de la DCTD, nous avons installés deux automates pour la gestion technique des bureaux et de l’atelier.
Le premier automate réalise la régulation et la gestion de la chaufferie, des deux centrales de traitements d’air (bureaux et vestiaires) et de la production d’eau chaude sanitaire par les chaudières et par les modules solaires.

Le pilotage de l’ensemble se fait via des consignes données dans des plannings et en fonction des températures relevées par des sondes.

Cet automate met également en œuvre la surveillance du TGBT et le comptage du gaz, de l’eau froide, de l’eau chaude de l’électricité et du solaire. Les compteurs sont séparés par type de consommation (par exemple on dénombre 4 compteurs en plus du général pour l’eau) et on peut sortir des bilans de compteurs pour l’eau et pour la chaufferie.

Le second automate permet de réguler le chauffage en fonction d’un planning et de sondes de températures dans les 3 pôles dédiés à la maintenance qui composent l’atelier. Il permet de suivre la mise en route et la coupure des différents systèmes de chauffage, et de visualiser graphiquement les différentes températures relevées. On y visualise également l’état de la cuve de récupération de l’eau pour le nettoyage.

Toutes ces fonctionnalités sont assurées par les programmes de supervision intégrés dans les automates et accessibles à distance à l’aide d’un simple ordinateur. L’interface claire et conviviale développée par ECS permet aux exploitants de surveiller et de piloter le site en toute simplicité.